Jardin botanique de Deshaies en Guadeloupe

Niché au Nord de l’aile de Basse Terre, le Jardin botanique de Deshaies est incontournable. A la fois pour son histoire touchante et sa magnificence, cet espace arboré aux mille senteurs vaut le détour.

En plus d’un magnifique jardin, on y trouve aussi d’autres points d’intérêt adaptés au lieu et au paysage : restaurant, visite guidée, atelier découverte, animation, cascade... Si vous avez réservé une location en Guadeloupe, alors ne passez pas à côté de l’un des joyaux de cette île en forme de papillon des Petites Antilles.

Le coup de cœur d’un artiste !

Il aura fallu trois propriétaires différents avant que le jardin botanique de Deshaies voit le jour. Cette propriété de 7 hectares était destinée à devenir l’un des plus beaux sites guadeloupéens. Le premier propriétaire à s’y établir est Guy Blandin. Pépiniériste passionné, il ramène de nombreuses plantes et graines rares de tous les pays. Le cyclone Hugo en a malheureusement détruit une grande partie en 1989.

C’est ensuite l’humoriste Coluche qui va en tomber amoureux et qui achète la propriété en 1973. Il demande en 1985 à son ami paysagiste Michel Gaillard de s’occuper des jardins. En contrepartie, il peut y créer une pépinière. Quelques années plus tard en 1991, après la mort de Coluche, il reprend la propriété. Conscient du potentiel du site, il n’aura de cesse d’en faire un jardin botanique. Le parc ouvre ses portes le 1er avril 2001 et rencontre un succès immédiat.

Un paradis botanique en Guadeloupe

Sur les 15 parcours du parc, la plupart sont dédiés à la flore. Pas moins de 1 000 espèces sont représentées dont beaucoup de fleurs et plantes tropicales. Couleurs, senteurs, harmonie, diversité... c’est une balade qui ne s’oublie pas.

La découverte commence avec les orchidées qui se mêlent aux arbres dans un passage ombragé. Viennent ensuite les hibiscus et bougainvilliers aux couleurs éclatantes. L’arboretum offre une large variété d’arbres tels que palmiers royaux, baobabs ou arbres à pain. L’étape suivante nous amène à un arbre exceptionnel, le figuier banian. Ses racines aériennes qui forment son tronc sont impressionnantes.

On passe ensuite à travers une forêt de bambous hauts de plusieurs mètres. Vous trouverez un peu de fraîcheur dans la palmeraie grâce au système de brumisation. Ne passez pas à côté du Talipot, un palmier unique en Guadeloupe. Il vit entre 80 et 100 ans et il a la particularité de mourir après avoir donné une unique fleur ! Puis, changement d’ambiance avec le parcours des cactées puis l’allée des fougères.

Les animaux au cœur de la flore

Les animaux au jardin botanique n’ont pas été oubliés ! Une première surprise vous attend avec la grande volière. Vous pouvez y admirer de nombreux oiseaux en liberté aux couleurs vives. Vient ensuite le bassin des flamants près de la cascade. Une quinzaine de nouveaux flamants roses ont été accueillis au jardin botanique en février. Après une mise en quarantaine de plusieurs jours, ils ont pu rejoindre leurs congénères.

L’expérience se poursuit avec le village des perroquets composé de 6 petites maisons. Des Aras y vivent tranquillement en enclos ouvert. N’oubliez pas avant de partir de rendre une petite visite au Parc aux Cabris, qui se trouve près de la boutique aux souvenirs. C’est un animal très populaire en Guadeloupe souvent présent dans les fêtes et les concours. Le jardin botanique accueille régulièrement de nouveaux arrivants. Les derniers en date sont des paons et des faisans dorés.

L’eau, source de vie

Elément indispensable et source de fraîcheur, les points d’eau et cascades sont bienvenus. Ils apparaissent tout au long du parcours à la grande satisfaction des visiteurs. Dès l’entrée, on passe devant l’étang aux nénuphars. Sur 50 mètres de long s’échelonnent de nombreuses plantes aquatiques. En jetant un œil de plus près, vous y verrez des carpes Koï qui peuvent atteindre une espérance de vie de 20 ans.

A côté des flamands et du restaurant gastronomique se trouve la cascade. D’une hauteur de 10 mètres, le bassin se traverse par le petit pont de bois. Jetez-y une pièce et faites un vœu, c’est la tradition. Il ne reste plus qu’à suivre le torrent sur 60 mètres pour arriver au mur d’eau. Sur 25 mètres de long, on peut y admirer jacinthes d’eau et plantes aquatiques diverses.

L’eau est au cœur du parc. Un système moderne d’irrigation permet de pallier la chaleur excessive. Gérée par ordinateur, la brumisation permet de conserver un taux d’humidité et de fraîcheur idéal.

Les modalités d’entrée : tarifs, horaires, adresse

Jardin botanique de Deshaies

Le Jardin botanique se trouve du côté Basse-Terre (Deshaies) dans un écrin de verdure. Le jardin botanique de Deshaies est ouvert du lundi au dimanche de 9h à 16h30,
Villers 97126, Deshaies Guadeloupe
Téléphone : +590 590 28-4302 Site Web : logo :

Le jardin est à 40 km de la sous-préfecture de Pointe-à-Pitre et de son aéroport. Il se trouve du côté Basse-Terre dans un écrin de verdure. Le jardin botanique de Deshaies est ouvert du lundi au dimanche de 9h à 16h30. Vous pouvez vous y rendre toute l’année. Il faut compter 15,90 euros* pour les adultes et 10,90 euros* pour les enfants. L’entrée est gratuite pour les moins de 5 ans. Il existe des tarifs de groupe et un abonnement annuel. Pour tout renseignement, il est possible de joindre le parc botanique au 0590 28 43 02 ou par e-mail : info@jardin-botanique.com

Vous pouvez vous y rendre par bus ou par bateau. Mais le plus pratique est d’y aller en voiture. Il est d’ailleurs recommandé de louer un véhicule avant de se rendre en Guadeloupe. En effet, les transports en commun n’y sont pas très pratiques.

* Derniers tarifs connus de 2016

Que faire dans le jardin et autour ?

Le jardin est un lieu vivant et dynamique toute l’année. Y sont organisés des visites guidées, des conférences, des sorties scolaires, des ateliers jeux, des excursions éducatives, des initiations en botanique…

Pour se restaurer, vous pouvez vous rendre soit au restaurant gastronomique soit au snack. Le premier propose un panorama sur la cascade mais aussi sur la mer des Caraïbes. Le snack « Le Manguier » se trouve proche de l’entrée et du magasin de souvenirs. Les prix sont raisonnables et la vue est magnifique.

Le jardin botanique de Deshaies se trouve au cœur d’une région touristique. N’hésitez pas à louer une habitation à proximité pour avoir un pied-à-terre central. Pour avoir des prix intéressants, vous pouvez passer par des sites internet spécialisés dans la location entre particuliers tels que Antilles Location. En plus du parc, vous pourrez aussi visiter les plages, les chutes d’eau, les villages, les rhumeries, faire de la plongée sous-marine… aux alentours.