Quel rhum acheter en Guadeloupe ?

La Guadeloupe est une destination appréciée par beaucoup et qui fait rêver. Au-delà de ses plages de sable blanc, de ses lagons bleus et de ses paysages naturels à couper le souffle, cette île offre également bien d’autres « souvenirs enivrants » aux vacanciers : le rhum local, à siroter sur place sans oublier de prendre quelques bouteilles dans votre valise.

Mais quel rhum acheter au cours d’un séjour en Guadeloupe ? Saviez-vous également que des circuits distilleries sont organisés ? Bref si vous aimez ce breuvage alcoolisé nature ou en cocktail, alors lancez-vous sur la route du rhum...


Distillerie de Guadeloupe

Le rhum, monument de la culture locale
Séjour en Guadeloupe rime généralement avec séances de baignade et de bronzage sur la plage, dans un décor de carte postale. Mais pas uniquement ! Le rhum constitue également une véritable institution dans la culture locale guadeloupéenne et c’est une découverte incontournable pour les vacanciers de passage. Sur place, deux catégories de rhum sont produites, sachant que, contrairement au rhum de la Martinique, la Guadeloupe ne possède pas d’AOC, d'ailleurs la concurrence a toujours été vive entre ces deux îles pour faire le meilleur rhum.

D’un côté, il y a le rhum agricole issu de la transformation directe du vesou (jus de canne à sucre). D’un autre côté, on retrouve le rhum industriel (dit aussi traditionnel) qui provient de la mélasse, sous-produit obtenu dans le processus de production du sucre.

A la veille de la Seconde Guerre Mondiale, la Guadeloupe comptait près de 50 distilleries. Il en subsiste aujourd’hui 7 qui sont toujours en activité dont six en Basse-Terre (Bologne, Bonne Mère, Longueteau, Montebello, Reimonenq qui abrite un musée et Séverin la plus visitée et réputée pour ses jardins) et la distillerie Damoiseau. La plupart de ces exploitations sont indépendantes, seule la distillerie de Bonne-Mère fait partie d’un grand groupe.

Quels rhums acheter en Guadeloupe ?

L’idéal est de goûter chaque rhum guadeloupéen afin de choisir celui qui convient le plus à votre palais, car chaque alcool a ses spécificités. D’ailleurs, pour les vacanciers qui sont vraiment connaisseurs ou tout simplement qui aiment déguster des alcools typiques, faire le tour des distilleries locales est une activité touristique particulièrement prisée.

La distillerie Séverin propose l’un des meilleurs rhums agricoles locaux, produit depuis 1928. On peut y acheter du Rhum Blanc Séverin (à 50 ou 55°), du Rhum Vieux Séverin (3 à 6 ans d’âge ou plus) et tout un panel de punchs et cocktails. Vient ensuite la distillerie Damoiseau qui propose un rhum agricole de qualité exceptionnelle. C’est d’ailleurs le leader du marché qui vend ses produits dans une quarantaine de pays.

Pour sa part, la distillerie Montebello propose du rhum Montebello depuis 1930. Quant à la distillerie Bologne, fondée en 1665, elle commercialise son rhum à travers le monde. Elle produit des rhums agricoles de caractère : blanc à 50/55°, ambré à 45°, vieux rhum et Cuvée Spéciale Chevalier de Saint-Georges. La distillerie Espérance ou Longueteau, existant depuis 1895, produit trois principaux rhums : Mon Repos, Karukera et le rhum agricole Longueteau. Enfin, la distillerie Reimonenq, créée en 1916, produit surtout du rhum agricole, notamment le Cœur de chauffe.

Pour pouvoir comparer tous ces rhums, n'oubliez pas de réserver une location vacances en Guadeloupe, les offres d'hébergement sont diversifiées, on en trouve à tous les prix allant du simple studio à la villa de luxe avec piscine privée.