La soufrière en Guadeloupe

Si vous passez vos prochaines vacances en Guadeloupe, la Soufrière est, sans aucun doute, un lieu incontournable à visiter. De nombreuses activités y sont proposées et vous y découvrirez des paysages splendides.

Cela vous tente ? Partons ensemble à la découverte de la Soufrière en Guadeloupe...

Volcan La Soufrière, un peu d'histoire...

Surnommée en créole « la vieille dame », est un volcan, d'où son nom « La Soufrière ». Il se situe dans le sud de l'île de Basse-Terre, sur la commune de Saint-Claude. La Soufrière est le sommet le plus haut des petites Antilles.

Si le volcan est aujourd'hui à l'état de repos, sa première éruption remonte au XVème siècle. Il s'agissait d'une éruption magmatique qui a laissé une importante coulée de lave. La soufrière a eu par la suite plusieurs éruptions phréatiques. Ce type d'explosion volcanique se manifeste par l'expulsion d'une importante masse d'eau chauffée par le magma ce qui provoque une impressionnante vapeur d'eau. La dernière éruption de ce type de la Soufrière remonte à 1976, sans aucune victime après évacuation de la population. Depuis, le volcan est au repos et peut donc être approché par les touristes en toute sécurité. La Soufrière est surveillée de près par l'observatoire volcanologique de la Guadeloupe, afin d'anticiper un éventuel réveil.

Comment se rendre à la Soufrière ?

La Soufrière est située au cœur du parc national de la Guadeloupe, un endroit d'une beauté exceptionnelle. Le volcan se trouve à seulement quelques kilomètres de la ville de Saint-Claude.

Pour vous y rendre, vous prendrez la nationale N3 pour arriver sur une petite route, la D, qui vous mènera à travers la forêt tropicale, jusqu'à la Soufrière. Pour accéder au volcan, vous partez du lieu dit « les bains jaunes ». Un petit parking a été aménagé pour vous permettre de laisser votre véhicule. Il est conseillé de louer une voiture si vous partez en vacances en Guadeloupe ou en Martinique. Ces îles sont mal desservies en transports en commun. La voiture est donc nécessaire si vous souhaitez visiter l'île. Il est conseillé de s'adresser à des loueurs de voitures indépendants et d'effectuer des simulations via des comparateurs de prix.

Le chemin de randonnée de la Soufrière

Quel est le meilleur moyen de découvrir un volcan ? Une randonnée bien entendu ! Plusieurs chemins de rando sont possibles, avec un guide accompagnateur pour la Soufrière.

  • La Trace du Pas-Du-Roy

Si vous empruntez le chemin de la Trace du Pas-Du-Roy, il vous mène à l'ancien parking de la Savane à Mulets, à 1140 mètres d'altitude. Il s'agit d'un sentier pavé donc aisément praticable au cœur de la forêt tropicale. Vous pourrez admirer une flore exceptionnelle d'une beauté et d'une diversité incomparables. Depuis cet endroit, le guide vous fera emprunter le chemin le mieux adapté à votre niveau pour atteindre le sommet à 1467 mètres d'altitude. Vous serez alors au seul endroit de l'île qui vous offre une vue à 360°... un paysage beau à couper le souffle. Vous admirez les massifs montagneux de la Basse-Terre, la mer des Caraïbes qui s'étendra sous vos yeux à perte de vue. On peut y distinguer parfaitement les îles environnantes : Les Saintes, Marie Galante, La Dominique... Un dépaysement total garanti !

  • Le chemin des Dames

Pour l'ascension de la Soufrière, vous pouvez également emprunter le chemin des Dames. C'est une piste jaune avec un dénivelé de 300 mètres. Il faut compter environ 1h15 de marche avant d'atteindre le sommet. Il s'agit cette fois d'un sentier rocailleux qui nécessite donc une certaine habitude de la randonnée. Les 50 derniers mètres à parcourir sont aménagés avec des escaliers en bois qui vous facilitent un peu la montée. Par ce chemin, vous aurez la chance de découvrir un point géologique important du volcan : l'éboulement Faujas. Il a été formé lors de l'explosion phréatique de 1798. Cette éruption, qui ne fut pas suivie d'une éruption magmatique, a laissé une énorme faille sur le flanc du volcan. Elle tient son nom d'un célèbre vulcanologue du XVIIIème siècle : Barthélemy Faujas de Saint-Fond. Cette grande faille sépare le volcan en deux jusqu'au sommet. Ses parois recouvertes de mousses et de lichens lui donnent un aspect tranquille mais cependant, elle renferme des nappes de gaz carbonique qui rendent son exploration dangereuse. C'est pourquoi les randonnées doivent être organisées par des guides certifiés.

Arrivé près du sommet, vous pourrez admirer les différents cratères qui se succèdent :

  • le cratère Dupuy

  • le gouffre Napoléon

  • et le gouffre de Tarissant. Attention, de ce dernier s'échappent des gaz toxiques qui font que son accès est très réglementé.

Lors de votre retour vers le point de départ, vous pourrez profiter d'une petite baignade dans l'eau chaude des Bains Jaunes. C'est un espace thermal naturel avec une eau à 28 degrés, un moment de détente parfait après cette longue marche.

Retrouvez notre chronique voyage et bon plan Guadeloupe

Précautions et conseils pour randonner en Guadeloupe

Il convient bien évidemment de consulter la météo avant de partir. La Soufrière est d'un niveau relativement difficile, mais accessible aux enfants à partir de 12 ans. Il faut impérativement être équipé de chaussures adaptées à la marche en terrain escarpé, d'un coupe vent, d'une casquette, d'eau en quantité suffisante et de nourriture. L'excursion se fait avec l'accompagnement d'un guide afin d'assurer votre sécurité.

Votre hébergement en Guadeloupe

Plusieurs options sont possibles. De nombreux hôtels sont disponibles aux alentours de la Soufrière, sur les communes de basse-Terre ou de Saint-Claude. Vous pouvez également trouver des locations entre particuliers aux Antilles : appartement confortable, villa avec piscine, bungalow... Les locations en vacances offrent plus d'intimité et un prix plus abordable. Vous pourrez prendre vos repas chez vous, recevoir des amis, faire un barbecue dans le jardin... Comparez les prix des locations en Guadeloupe sur notre site, la mise en relation se fait directement avec les loueurs, sans commissions.

Pour les amoureux de la nature, le camping est également possible. Avant de faire votre choix vous devrez tenir compte de votre budget, l'hôtel restant la formule la plus coûteuse.

Quelques activités autour de la Soufrière...

Pourquoi ne pas profiter de vos vacances en Guadeloupe pour vous initier au canyoning ? Sensations garanties pour un agréable moment en pleine nature.

Vous pourrez prendre le temps de flâner dans la jolie petite ville de Saint-Claude. Cette ville ayant un passé agricole bien ancré, abrite encore des trésors comme, par exemple, la Bonifierie de l'Habitation l'Espérance, qui est le plus grand moulin à café de la Guadeloupe, situé au cœur d'un jardin tropical. Incontournable pour les amateurs de café !

L'église Saint Augustin, présente depuis 1859, mérite une petite visite. Le grand marché aux puces qui a lieu chaque quatrième dimanche du mois est l'une des curiosités de la ville de Saint-Claude à ne pas manquer.

La cascade de Vauchelet est un site facilement accessible à tous, une agréable balade tropicale en perspective. Il est interdit de se baigner dans la cascade mais tout au long du parcours de petits bassins vous invitent aux plaisirs de la baignade.

Rendez-vous à Basse-Terre pour de nouvelles découvertes ! Pas de voyage en Guadeloupe sans visiter une distillerie de rhum, agrémentée d'une petite dégustation. Enfin, place à la détente en vous rendant sur le front de mer afin de profiter pleinement de plages magnifiques.

Besoin de conseils, d'informations ? Contactez notre expert voyage et location Guadeloupe ici https://antilleslocation.com/contact/