Fort de France, entre mer et terre

Fort-de-France n’est pas seulement la capitale de la Martinique, c’est aussi un lieu plein de richesses culturelles et d’activités : sortie, gastronomie, fête, détente, sport, musique… Les raisons ne manquent pas d’y passer quelques jours de vacances. Et si vous arrivez par bateau, alors le charme va opérer immédiatement, sans aucun doute.

Partons vite à la découverte de Fort-de-France…

Fort-de-France, la ville phare de la Martinique

Fort-de-France, Fodfrans en créole, est donc la capitale de la Martinique. Elle se situe sur la côte ouest, côté Caraïbes. Cette municipalité française est au centre des deux extrémités nord-sud. Sa superficie totale est assez importante, s’étendant sur 11,7 km de long et sur 5,2 km de large. Il existe de nombreux quartiers qui se situent parfois assez loin du centre-ville. Ses habitants, les Foyalais, sont au nombre de 85 000 environ.

L’histoire de Fort-de-France et sa position géographique en font un pôle administratif, militaire, culturel et touristique. Son infrastructure portuaire et sa dynamique commerciale le positionne comme un axe économique important.

Mais Fort-de-France, c’est aussi un lieu naturel extraordinaire avec une topographie unique. La baie des Flamands et la mer des Caraïbes lui assurent des images de « cartes postales ». Les massifs volcaniques des Pitons du Carbet et du Morne Césaire contrastent avec cette douceur.

Fort-de-France est une ville à multiples facettes, un incontournable de la Martinique.

Tous les avantages d’une grande ville

Comme dans toutes les grandes villes, on trouve toutes les commodités à Fort-de-France. Les restaurants, les bars, les magasins… permettent de faire des emplettes et la fête. Il est très facile d’y séjourner, le meilleur rapport qualité/prix étant la location de particulier à particulier. De même que pour les locations de voiture, mieux vaut s’y prendre à l’avance. Pour cela, il existe des sites internet spécialisés dans la location aux Antilles. Ces experts de la location vous aident à organiser tout votre séjour avant de partir (pour des vacances réussies).

L’aéroport international Aimé Césaire se trouve à seulement 10 km. Et pour les croisiéristes, le port très réputé permet d’accueillir les touristes des croisières et des navires. La baie des Flamands (baie de Fort-de-France) est d’ailleurs la meilleure façon d’aborder la ville. Depuis 2011, elle a été classée parmi les plus belles baies du monde. Pour arriver par la mer, on peut utiliser les navettes ou louer son propre bateau. Les départs se font à partir des Trois Ilets, l’Anse Mitan, l’Anse à l’Ane. Il existe également une marina à la Pointe-du-Bout. Des liaisons maritimes existent aussi avec les autres îles comme la Dominique, la Guadeloupe, Sainte-Lucie.

Les jardins, des coins de paradis

On imagine bien qu’avec la flore exotique martiniquaise, les jardins de Fort-de-France sont exceptionnels. Un jardin incontournable qui allie beauté et convivialité est le Jardin de la Savane. Il se trouve à côté du Fort Saint-Louis face à la baie de Fort-de-France. Il s’étend sur 5 ha avec des pelouses, des îles botaniques, des kiosques… Cet endroit est connu non seulement pour sa beauté mais aussi pour sa vie sociale. En effet, les Foyalais s’y retrouvent pour prendre le frais, se détendre et faire des rencontres. Une bonne façon de s’intégrer et d’échanger avec les habitants.

L’autre haut lieu botanique est le Jardin Balata. Il se trouve à 10 km du centre-ville, sur les hauteurs. Jean-Philippe Thoze y expose une incroyable collection de deux cents plantes rares et tropicales. Cet horticulteur-paysagiste passionné et original a créé un espace unique et enchanteur. Fruit de vingt ans de recherches et de nombreux voyages, le Jardin Balata est inoubliable.

Les monuments historiques de Fort-de-France

Marché locale de Fort de France Parmi les monuments incontournables de Fort-de-France, on peut citer la Bibliothèque Schoelcher. Située 1 Rue de la Liberté, on peut s’y rendre tous les jours sauf le dimanche. Ce bâtiment a été classé monument historique en 1993. Il est particulièrement intéressant du point de vue architectural. Sa structure est métallique et son style est un mélange byzantin et Art nouveau.

A quelques centaines de mètres, rue Victor Schoelcher, se trouve la Cathédrale Saint-Louis. Elle date du 17e siècle et sa flèche s’élève à 58 mètres de haut. Dans le même quartier, on peut voir le Musée régional d’histoire et d’ethnographie. Il faut se rendre en face du jardin de la Savane, rue de la Liberté. On le visite pour ses expositions temporaires et ses collections d’objets créoles. Reste un monument très impressionnant à voir, face à la mer, le Fort Saint-Louis. Il est toujours actif mais il est possible tout de même d’y entrer. Le prix des billets s’échelonnent entre 8 et 4 euros pour une visite guidée.

Les marchés typiques à Fort-de-France

Pour être totalement dépaysé, il faut sans conteste passer par les marchés de Fort-de-France. C’est l’occasion d’acheter des denrées et des souvenirs mais pas seulement. C’est aussi la meilleure façon de s’immerger dans la culture créole dans une ambiance animée. Impossible, bien sûr, de passer à côté du Grand Marché ou Marché aux Epices. Cette grande halle située rue Antoine Siger ouvre à partir de 6 heures du matin. On y trouve tout, fruits, légumes, épices, artisanat… C’est une explosion de couleurs et de parfums. Mais c’est aussi un lieu intéressant pour son architecture.

Non loin de là, on accède au Marché aux viandes, le marché William Valère. Plus au nord de la ville se trouve Place Clémenceau le Marché aux poissons. Les créoles l’appellent aussi Man Zouzou. Restent les lieux dédiés aux fleurs, fruits et légumes aux Marchés Lafcadio-Hearn et Max Ransay. Le premier se trouve Bd du Gl de Gaulle, le second rue Paul Nardal.

Vous pouvez vous repérer en consultant une carte touristique pour repérer les lieux que vous voulez visiter.

Voici un plan offert par l’Office de Tourisme de Fort-de-France (https://antilleslocation.com/chroniques/Martinique/plan-de-fort-de-france.pdf)