Les précautions à prendre avant de partir en Martinique

La Martinique, une destination de rêve ! Soleil et mer bleue, plages à perte de vue, paysages de carte postale, ti-punch sous les cocotiers… Cela vous tente ? Alors, pour profiter pleinement de ce cadre idyllique, il est important de bien préparer son séjour et rien ne doit être laissé au hasard : santé, organisation, argent, assurance…

Les démarches administratives

Pour se rendre en Martinique, surnommée aussi « l’île aux fleurs », les formalités sont très simples. Il suffit de se munir de la carte d'identité nationale ou encore d’un passeport en cours de validité. Dès lors, il ne reste plus qu’à acheter le billet d’avion, réserver la location (chez l'habitant, villa de luxe, appartement familial...) et s’envoler vers la destination tant convoitée.

Et surtout, n'oubliez pas de mettre dans votre valise votre permis de conduire si vous avez loué une voiture pour le séjour.

Côté santé...

Un voyage en Martinique n’implique pas de dangers spécifiques. Néanmoins, il existe différentes précautions à prendre pour un séjour serein sous les tropiques. D’abord, les personnes qui suivent un traitement spécial doivent emporter l’ensemble des médicaments qu’ils doivent prendre ainsi que la prescription médicale habituelle. Il est vivement recommandé de prendre rendez-vous avec votre médecin traitant avant le départ.

Une fois sur place, il existe quelques insectes dont il faut se méfier et notamment des moustiques, comme pour la plupart des destinations tropicales. Il faut éviter les piqûres de ces petits suceurs de sang et, pour cela, il est recommandé de se munir de répulsifs pour bien se protéger (produits que l'on peut d'ailleurs trouver dans des pharmacies locales).

Enfin, et si vous êtes célibataire, il ne faut pas négliger les IST ou infections sexuellement transmissibles. Il est conseillé d’adopter une attitude responsable et d’utiliser des préservatifs pour se protéger non seulement des maladies sexuellement transmissibles mais aussi d'autres maladies telles que l’herpès, l’hépatite B, la syphilis ou encore les mycoses… Mais cette recommandation vaut toute l'année et quel que soit l'endroit où vous vous trouvez, donc sortez couvert !!!

Les vaccinations

Enfants et adultes doivent être bien à jour dans leur carnet de vaccination. Pour les « grands », il faut vérifier les vaccins contre l’hépatite A, la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite. Chez certaines personnes à risques, une vaccination contre l’hépatite B peut aussi être préconisée. Chez les enfants de plus d’un an, le vaccin contre l’hépatite est recommandé. Votre médecin traitant est votre meilleur conseiller dans ce domaine.

L’assurance santé

Pour tout voyage à l’étranger, il est indispensable de prendre des précautions en matière d’assurance santé. Dans la mesure où la Martinique est un département français, les réglementations sanitaires sont les mêmes qu’en Métropole. Il faut donc se munir de la carte vitale et de la carte de mutuelle. Dans tous les cas, les infrastructures sanitaires sont comparables à celles disponibles en France. Il n'existe aucun problème pour consulter un médecin ou se rendre dans un hôpital comme le CHU de Martinique. Il est tout de même conseillé de souscrire à une assurance assistance internationale (ou assurance rapatriement) pour bénéficier d’un rapatriement en toute sécurité en cas d’imprévus.

Argent et dépenses

Côté finance, c'est pratique car la monnaie locale est l’euro. Il faut se montrer prévoyant et toujours disposer d’un minimum de liquide pour les achats du quotidien (restaurant, boutique, marché…). Pour retirer de l’argent, les banques sont habituellement ouvertes du lundi au vendredi aux horaires classiques. On trouve sur place aussi de nombreux distributeurs automatiques qui sont disséminés un peu partout et normalement aucune commission de retrait n’est appliquée (selon les conditions de votre banque).

Chèques hors-place

Les chèques hors-place seront pratiquement refusés dans tous les établissements (hôtels, restaurants, loisirs, commerces). La raison est simple, l'encaissement prend plus de 30 jours et lorsque le chèque est impayé il sera alors presque impossible pour l'établissement de se faire payer. Les commerçants savent que beaucoup de touristes sont honnêtes mais le risque 0 n'existe pas et de nos jours les commerçants ne peuvent se permettre des impayés.