Musée de la banane en Martinique

La banane est un des emblèmes de la Martinique, à l'instar du rhum. Si vous êtes en vacances sur l'île aux fleurs, nous vous conseillons de visiter la plantation Limbé, dite aussi « musée de la Banane ». Cette bananeraie se trouve à Sainte-Marie dans le nord de l’île de la Martinique, juste à côté de la distillerie de rhum Saint James. La culture de bananes a été associée à un musée très intéressant et agréable à visiter.

Vous êtes en vacances en Martinique ? Alors, partons à la découverte de la plantation Limbé à l'ombre des bananiers...

Découverte du musée de la banane en Martinique

Le bananier n’est pas un arbre comme on pourrait le croire, mais c'est une herbe. Elle peut atteindre 15 mètres de haut ! Le climat chaud et humide des Antilles est tout particulièrement adapté au développement des bananiers.

Pour se rendre au musée de la banane à l'habitation Limbé, direction Quartier Fourniols à Sainte Marie - Tel : 05 96 76 27 09. La bananeraie est ouverte tous les jours de 9h00 à 16h30 (Sauf en septembre ou le musée et le restaurant ferme leurs portes). Le tarif pour les adultes est de 7 € et de 5 € pour les enfants. C'est une visite qui enchante grands et petits !

Le musée de la Banane permet d'approcher de près ces magnifiques plantes. Bien entendu, rendez-vous pour une dégustation des différentes variétés de bananes et des boissons à base de bananes, un délice rafraichissant ! La visite dure environ 1h30 et elle peut se diviser en quatre parties :

1- Historique de la banane

Des documents et des vidéos expliquent la culture des plantations de bananes à travers l'histoire, les exportations, les vertus médicinales... Des archéologues auraient trouvé la présence de cultures de bananiers il y a 3000 ans avant notre ère en Malaisie, puis ensuite au Pakistan, en Inde et au Laos. Les Portugais amènent les premiers bananiers des îles Canaries vers les Caraïbes en 1502.

Au début du XXème siècle, la culture du bananier a progressivement remplacé les productions de café et de cacao dévastées après le cyclone ravageur en Guadeloupe et en Martinique. La crise de la canne à sucre dans les années 60 a également occasionné de nombreuses fermetures de distilleries de rhum. La culture de la banane devient alors la première richesse agricole des îles.

Aujourd'hui, les plantations de bananes sont soumises à des normes rigoureuses dans le respect de l'environnement et la biodiversité : l'agriculture raisonnée est devenue une priorité aux Antilles.

2- La découverte du musée de la banane

Vous découvrirez plusieurs variétés de bananiers, plus d'une centaine ! Les senteurs et les couleurs se marient à d'autres plantes exotiques telles que bambous, fleurs multicolores, arbustes aux formes étranges... Et puis, traversée d'une petite rivière rafraichissante, dépaysement assuré !

3- La boutique des souvenirs

Vous pourrez repartir avec des parfums, des savons, des confitures, des liqueurs... à base de bananes. Des cadeaux à mettre dans vos valises avec les autres souvenirs !

4- Pause au restaurant créole La Bananeraie

Vous pourrez savourer des spécialités culinaires et siroter des boissons à base de bananes : acras, beignet, milk-shake, cocktail à la banane, tarte tatin, bière…

A savoir

Les réseaux de transport en Martinique ne sont pas très bien desservis. Il est donc conseillé de louer une voiture sur place afin de pouvoir vous déplacer facilement. Des loueurs de véhicules indépendants aux Antilles proposent des tarifs compétitifs et une qualité de confort haut de gamme.

Le Plan Banane Durable

La culture de la banane joue un rôle économique majeur en Guadeloupe et en Martinique, avec un fort taux d'emplois et une forte exportation en métropole. C'est pourquoi, en 2008, le ministère de l’Agriculture et les collectivités locales de Guadeloupe & Martinique ont signé un Plan Banane Durable. Cette charte vise à protéger l'environnement et la biodiversité : la préservation de l’air, de l’eau et de la terre et le respect éthique du travail.

Depuis 2008, les premiers résultats positifs ont été constatés :

  • une nette diminution de l’usage des produits phytosanitaires chimiques grâce à des pratiques de culture bio (effeuillage manuel) et à une sélection des variétés

  • un assainissement des sols par la jachère

  • une utilisation de prédateurs naturels et de pièges à phéromones pour éliminer les insectes nuisibles, sans impact sur l’environnement

  • 80 % de la production certifiée Banagap

  • des formations aux meilleures pratiques agricoles

Recettes à base de bananes

Crue ou cuite, la banane c'est bon et riche en vitamines. Il existe deux grands types de bananes :

  1. les bananes douces ou bananes dessert

  2. les bananes à cuire, principalement les plantains

Voici quelques recettes que vous pouvez faire chez vous :

Beignets de banane façon créole

Ingrédients

Préparation

3 bananes

3 cuillères à soupe de farine

2 cuillères à soupe de sucre

2 œufs

1 cuillère de rhum blanc

1 cuillère à café d'essence de vanille

Un bain d'huile de friture

Mélangez le sucre, la farine et les œufs dans un saladier jusqu'à obtention d'une pâte bien homogène.

Pelez, écrasez les bananes et ajoutez-les dans le saladier. Versez le rhum blanc et la vanille. Réalisez ensuite les beignets dans une huile bien chaude.

Acras de banane plantain

Ingrédients

Préparation

4 bananes variété plantain

150 g de farine

1 cuillère à café de levure chimique

2 oeufs

10 cl de lait

1 pincée de piment

1 pincée de sel

20 g de beurre fondu

Un bain d'huile de friture

Mélangez la farine et la levure dans un saladier. Creusez un puits au centre et ajoutez les œufs, le sel, le piment et le beurre fondu. Mélangez au fouet puis versez peu à peu le lait jusqu'à obtention d'une pâte épaisse. Laissez reposer la pâte à beignets pendant 1 h.

Faites cuire les bananes entières et non pelées pendant 20 minutes dans une casserole d’eau bouillante. Égouttez, épluchez et écrasez les bananes et mélangez cette purée à la pâte à beignets. Faites chauffer l’huile de friture et réalisez vos beignets de bananes.

Punch banane

- 4 bananes

- 1 litre de rhum blanc

- 100 g de sucre de canne

- 1 cuillerée de vanille liquide

- 2 bâtons de cannelle

C'est simple mais il faut s'y prendre à l'avance : coupez les bananes en 4 et ajoutez tous les ingrédients dans un récipient qui se ferme.

Mélangez et laissez macérer au moins 1 mois !

La banane est une source d'idée infinies pour des recettes originales et créatives... A vous d'inventer votre recette... Si vous avez des idées de recettes à base de bananes à nous communiquer, n'hésitez pas nos lecteurs en sont friands !

Musée de la banane

Exposition permanente du Musée de la Banane.
Habitation Limbé, Quartier FOURNIOLS 97230 Sainte Marie Martinique
Téléphone : +596 596 76 27 09 Site Web :

A visiter également, les plantations de bananes en Guadeloupe...