Histoire de la Martinique, habitant, tourisme, gastronomie...

L’Ile aux fleurs fait partie des Antilles françaises, terre paradisiaque, la Martinique ne laisse personne indifférent. Tout y est réuni pour un séjour dépaysant et inoubliable : des paysages grandioses, une culture vivante, une température moyenne de 26°C, une gastronomie exceptionnelle, des activités pour tous les goûts, des locations typiques chez l'habitant...

Comment résister à cet appel au bien-être et à la découverte...

Un peu d'histoire... sur la Martinique

Les premiers habitants en Martinique étaient appelés Arawak. L’île sera peuplée peu à peu par une succession de population aborigène qui va constituer toute la diversité et la richesse de cet atoll selon les différents évènements historiques. Les premiers habitants vont subir l’arrivée des indiens Caraïbes puis « l'invasion » des européens avec le débarquement de Christophe Colomb en 1502. La Martinique devient française à partir de 1635 mais elle sera le théâtre de plusieurs guerres pour sa possession, notamment par les anglais.

Malheureusement, la Martinique va connaître une période sombre avec la pratique de l’esclavage et le déplacement sur l’île de populations d’esclaves. Suite à l’abolition de l’esclavage en 1848, la Martinique restera pendant près d’un siècle une colonie française. Le 19 mars 1946, la Martinique devient un département français d’outre-mer grâce à l’intervention du très célèbre Aimé Césaire suivi de bien d’autres personnalités.

La nature, une mosaïque verdoyante et luxuriante

La Martinique est une petite île d’une superficie de 1.128 km² avec des kilomètres de plage et une très grande diversité de paysages. Pour simplifier, on peut dire qu’elle est quasiment coupée en deux avec au nord une végétation dense et humide, un relief plutôt montagneux avec la forêt tropicale luxuriante et de nombreux cours d’eau. Le sud est plutôt sec avec de nombreuses plages de sable blanc et les mangroves ce qui en fait un point d’attraction touristique. On y trouve les stations les plus fréquentées telles que Trois-Ilets, Anses-d’Arlet et Diamant à l’ouest, Sainte-Anne, Sainte-Luce et Le Marin à l’est.

Mais la Martinique, c’est aussi :
• la montagne Pelée qui culmine à 1.397 mètres et ses sentiers de randonnées jusqu’au sommet,
• les pitons du Carbet,
• les maisons créoles typiques,
• les plantations de canne à sucre,
• le site naturel de Cœur-Bouliki,
• le spectaculaire tombolo de Sainte-Marie,
• la capitale Fort-de-France,
• la baignoire de Joséphine (un haut fond spectaculaire) fonds blancs en pleine mer ou l'on pied excursion sympa à faire,
• la presqu’île de la Caravelle et sa réserve naturelle de 400 hectares,
• et bien entendu tous les petits îlets et autres merveilles à découvrir tout autour de la Martinique en Jet-Ski, en Kayak ou en louant un bateau.

Des traditions séculaires à découvrir

La culture antillaise est riche de traditions anciennes qui perdurent encore aujourd’hui et qui font toute la particularité de la Martinique. Les habitations en sont un bon exemple, on peut observer dans le sud les grands bâtiments, des exploitations agricoles datant du temps de l’esclavage et des colonies qui aujourd’hui sont souvent devenus des hôtels ou des musées. Autre habitation typique, la case antillaise visible surtout dans les campagnes et qui a évolué en même temps que le niveau de vie et la modernité. Le dépaysement est assuré quand on entend les habitants parler le créole et danser sur des musiques aux noms exotiques tels que le gwo ka, le bèlè, la biguine, le zouk…

La meilleure période pour vivre un moment de tradition avec les martiniquais c’est d'être présent lors des fêtes les plus emblématiques comme la Toussaint, Noël, le Carnaval ou encore Pâques. Les martiniquais sont très croyants et ont tout de même un rapport particulier à la mort et sont encore attachés aux amulettes et aux porte-bonheur. Pour ceux qui souhaitent rapporter un petit souvenir, il existe un artisanat très riche en poteries aux Trois-Îlets, vêtements, bijoux, objets de décoration, produits de bien-être… sur tous les marchés sans oublier celui de Fort-de-France.

Des sites pittoresques et culturels

Riche de son histoire, de son territoire et de son art, la Martinique regorge de sites culturels à visiter. De nombreux musées ouvrent leurs portes aux touristes, certains sont même gratuits, mais d’autres demandent une réservation à l'avance.

Ainsi, il est possible de s’enrichir de la culture martiniquaise en visitant le Musée Régional d’Histoire et d’Ethnographie ou le Musée Départemental d’Archéologie et de Préhistoire de la Martinique à Fort-de-France. On trouve également des musées sur les volcans, Le musée des coquillages au Diamant à ne pas louper, les sciences de la terre, un zoo et les jardins de Balata pour découvrir la faune et la flore de l’île. Des sites et des monuments exceptionnels permettent de découvrir les modes de production et de fabrication de la canne à sucre, des reconstitutions de villages d’esclaves et même des châteaux, sans oublier des lieux où les « figures de l’Histoire » ont laissé leurs traces comme l’Impératrice Joséphine.

Une gastronomie typique

Il n’est pas possible de séjourner en Martinique sans savourer sa gastronomie unique et traditionnelle. Mieux encore que les restaurants d’hôtels, c’est d’avoir la chance d’habiter chez l’habitant, la meilleure façon de découvrir les vraies recettes typiques de l’île. Il ne faut surtout pas passer à côté du boudin noir créole ou le boudin de poisson, des acras de morue ou de crevettes, des crabes farcis, du poulet boucané pour la plage vendu par les vendeurs ambulants les fins de semaine et jours fériés, du colombo, des blaffs, de la soupe z’habitant, de la soupe calalou et des potages en tout genre. Certains fruits et légumes sont incontournables comme le gombos, l’igname, le manioc, la patate douce, la goyave, l'ananas et bien sûr les bananes aux nombreuses variétés. Et sans oublier le gâteau mont-blanc et le blanc-manger coco.

Mais la grande spécialité, à consommer avec modération surtout, c’est le rhum qui bénéficie d’une AOC depuis 1996 garantissant ainsi sa qualité. Les distilleries sont pléthores en Martinique et suivent des procédés de fabrication stricts. Il ne reste plus qu’à confectionner son Ti-punch selon ses goûts. Attention aux gouteurs, le rhum acheté en Martinique sera plus fort en alcool qu'en France. Si vous devez ramener du rhum dans vos valises je vous conseille le Rhum JM XO disponible à la rhumerie de Macouba dans le nord de l'île. Vous pourrez le trouver en magasin mais vous ne pourrez le gouter avant et l'ambiance pas la même que dans une grande surface. Et vous le payerez pas moins cher votre rhum.

Pour profiter de cette île paradisiaque, n'oubliez pas de réserver votre habitation à l'avance, de nombreuses locations vacances sont disponibles, que ce soit chez l'habitant pour le côté typique, en résidence, à l'hôtel ou dans une villa luxueuse.