Quel rhum acheter en Martinique ?

Quand on évoque un voyage en Martinique, on pense immédiatement à ses plages paradisiaques et à la gastronomie Antillaise. Mais il ne s’agit pas des seuls et uniques trésors de cette destination. Le rhum de Martinique fait également partie intégrante du patrimoine martiniquais, un alcool à siroter en Ti-punch ou en cocktail coloré. Au retour d’un séjour en Martinique, le rhum fera indéniablement partie de vos bagages. Mais lequel rapporter ?

Votre blog de voyage Antilles Location vous suggère lors de vos prochaines vacances en Martinique à visiter une distillerie de rhum parmi les suggestions affichées ci-dessous.


Distillerie de Martinique

Je vous propose de visiter une distillerie en Martinique afin d'y découvrir la fabrication du rhum et son processus de fabrication industriel. Les visites sont instructives et sont adaptées aux familles. Dans presque toutes vos visites vous pourrez y visiter une ancienne habitation comme celle l'habitation Saint-Etienne, y découvrir l´organisation sociale d´autrefois et les coutumes d'époques. Vous pourrez de cette façon y découvrir une partie de l'histoire de Martinique et comprendre comment ce rhum de Martinique tient une place importante en Martinique. La découverte dans une distillerie, vous permettra d'apprendre pleins de truc, de gouter du rhum que l'on ne trouve pas dans les commerces et de faire de belles photos.

Le rhum martiniquais : une véritable institution

Si le rhum martiniquais est tant prisé, ce n’est pas le fait du hasard. En effet, la Martinique bénéficie d’un climat idéal pour le développement de la canne sucre, ingrédient de base de ce breuvage. Aujourd’hui, la Martinique figure en tête de liste des meilleurs producteurs de rhum agricole et celui-ci possède une réputation à l’échelle mondiale.

D’ailleurs, il s’agit de la seule région possédant une AOC depuis 1996 (Appellation d’Origine Contrôlée), une garantie indéniable de la qualité de ses productions. L’île produit plusieurs marques incontournables et de qualité : il y a l’embarras du choix pour ceux qui désirent goûter au « nectar martiniquais ».

Les marques de rhum de Martinique

La plupart des marques de rhum martiniquaises sont considérées comme incontournables par les amateurs. L’île abrite d’ailleurs de nombreuses distilleries produisant des rhums de première qualité dont un bon nombre justifient d’une AOC.

Le rhumerie JM XO est l'une des meilleures et plus vieilles distilleries de l'île. Située sur la commune de Macouba, vous pouvez visiter cette institution avec le maître de chai. Le rhum vieux JM est le plus réputé de la Martinique et très apprécié des autochtones.

La distillerie Depaz, qui est nichée au pied de la Montagne Pelée, fait figure d’incontournable. Reconstruite après l’explosion du volcan, elle produit un rhum emblématique en Martinique. le Le rhum agricole DEPAZ est un alcool traditionnel qui se décline en plusieurs versions : 50 et 55 degrés, vieux rhum et rhum paille.

Pour sa part, la distillerie La Mauny, qui se trouve dans la commune de Rivière Pilote, se démarque par la richesse de son terroir et une canne à sucre d’exception. Cette distillerie assure la production de trois marques : Trois-Rivières, La Mauny et Duquesne (dont le vieux rhum et le rhum blanc possèdent une AOC).

En ce qui concerne la prestigieuse distillerie Dillon elle est située dans le quartier éponyme de Fort-de-France. Elle produit depuis 1779 les rhums blancs agricoles Dillon bénéficiant d’une AOC. A 50 ou 55 degrés, ou encore vieux Dillon, tous proviennent d’un pur jus de canne à sucre.

Ensuite, la distillerie Galion élabore deux bouteilles de référence du côté de La Trinité : le rhum Grand Arôme et le rhum blanc de tradition Grand Fond Galion. Des visites sont organisées pendant la période de récolte qui se déroule de mars à juin.

Puis, il y a la distillerie Favorite qui compte parmi les toutes dernières distilleries familiales encore fonctionnelles sur l’île. Elle distille depuis plus d’un siècle et demi un rhum du même nom que son producteur, disponible dans deux versions : vieux ou blanc.

Quant à la distillerie Neisson, celle-ci compte parmi les dernières distilleries qui ont su conserver la tradition martiniquaise, reconnaissable grâce à ses bouteilles aux formes généreuses : Zépol Karé. Existant depuis 1932, elle produit des rhums agricoles jouissant d’une AOC Rhum Agricole Martinique, dont le Rhum Blanc Neisson et le Rhum Extra Vieux Neisson.

Enfin, la distillerie Simon a fermé ses portes depuis quelque temps déjà, mais il subsiste quand même des stocks en magasin. Les collectionneurs et les amateurs ne manqueront pas d’apprécier son rhum agricole AOC Saint-Étienne (blanc, vieux ou élevé sous-bois), son rhum Monna ou encore son rhum Clément.

Rhum blanc ou rhum ambré ?

Connaissez vous la différence entre toutes les variétés de rhum que l'on trouve en Martinique ?

Le Rhum blanc
Le rhum blanc est un rhum jeune, mis en bouteille très rapidement après sa fabrication. Il ne sera donc pas mis très longtemps en fût. La moyenne sera de 3 mois. N'allez pas penser alors que tous les rhums blancs sont les mêmes. Si la technique est la même dans toutes les distilleries la cannes elle est différente. Comme pour le vin. La canne aura un goût différent suivant la commune, le sud et le nord. De mon côté, j'aime beaucoup le rhum Neisson

Le Rhum ambré
C'est un rhum qui va très bien avec la création de cocktails. À la base c'est un rhum blanc mis dans des fûts de chêne pour être vieilli de 1 an à 1 an et demi. À la fin de cette période il aura une couleur ambrée. N'oubliez pas que si vous achetez votre rhum en Martinique il sera plus fort que si vous l'aviez acheté en France. En effet, nous n'avons pas une limitation de 40°. En Martinique, nous l'utilisons dans plusieurs cocktails mais aussi dans le Ti-Punch pour remplacer le rhum blanc. Vous pourrez aussi l'utiliser en cuisine, flamber des gambas, des gâteaux et desserts.

Le Rhum vieux
Nous sommes sur le même principe que sur du rhum ambré mais qu'il soit agricole ou traditionnel il devra passer un minimum de 3 ans dans un fût pour devenir un rhum vieux. Les recettes ne sont pas connues (température, taux d’humidité, fûts, etc.), mais nous savons que plusieurs rhum sont mélangé. Le rhum peut être changé plusieurs fois de fûts car les essences de bois ont une importance. À la fin du processus nous aurons un rhum vieux secs ou moelleux, fruités ou boisés. Il pourra être servi en digestif et remplacer le cognac, en Ti-punch ou dans un cocktail.