Découvrir Saint-Pierre en Martinique

Pas de voyage en Martinique, sans un passage à Saint-Pierre ! C'est un lieu incontournable chargé d'Histoire, de culture et d'émotion. Si vous ne connaissez pas encore, la visite de Saint-Pierre vous laissera à coup sûr un souvenir inoubliable et une envie d'y retourner.

Si vous avez réservé une location en Martinique, voici un tour d'horizon de ce que vous pouvez découvrir à Saint-Pierre...

Saint-Pierre en Martinique : un peu d'histoire...

La ville de Saint-Pierre est bordée d'un côté d'une falaise et de l'autre côté par la mer. C'est vers 1635 que les premiers colons débarquent à Saint-Pierre et s'y installent. Ils y cultivent, entre autres, le tabac et le cacao, participant ainsi le développement de l'île.

Dans la seconde moitié du XVIIe siècle, les planteurs vont petit à petit se tourner vers la culture du sucre. Saint-Pierre, à cette époque, est la capitale administrative de la Martinique, le gouverneur y ayant élu domicile. La ville se développe grâce à cette activité sucrière mais aussi grâce au trafic d'esclaves, une période sombre pour les Antilles. Le port de Saint-Pierre voit amarrer les navires marchands du monde entier. La ville devient très vite la possession de riches bourgeois qui y construisent de magnifiques demeures.

A cette époque, Saint Pierre est alors à son apogée. Surnommée « le Petit Paris des Antilles », la ville est un véritable pivot économique et culturel où tout le monde rêve de s'installer.

La destruction de Saint-Pierre en 1902

Nous sommes début avril 1902. Imaginez-vous des fumerolles qui apparaissent au sommet de la montagne Pelée, endormie depuis son éruption de 1851. Quelques jours plus tard, une pluie de cendres et des grondements provenant des entrailles du volcan inquiètent la population. Au début du mois de mai, outre les odeurs de souffre de plus en plus présentes, la terre tremble, les grondements sont de plus en plus intenses et une épaisse fumée noire apparaît. La ville est alors en pleine période élections législatives et l'administration s'entête à vouloir que ces élections continuent à se dérouler comme prévu.

Le cauchemar continue...

Un duel s'installe alors entre les partisans de l'évacuation immédiate de la ville au vu de la gravité de la situation et ceux qui persistent à rester. Le 4 mai 1902, la route qui mène vers le nord se trouve subitement coupée. La population commence à prendre peur et certains choisissent de quitter la ville sans plus attendre.

Les habitants voient apparaître les serpents vipères appelés Fer de Lance (Trigonocéphale) qui envahissent les rues de Saint-Pierre. Vivant sur les hauteurs, ces serpents ont cherché à fuir la chaleur des cendres du volcan. Un grand nombre d'habitants mais aussi d'animaux succomberont à leur morsure mortelle. Les coulées de lave envahissent la ville à leur tour, tandis que la mer se retire sur une centaine de mètres, provoquant un tsunami. La ville de Saint-Pierre, détruite par la montagne Pelée sera par la suite pillée.

Ce n'est que vers 1923, que la ville sera progressivement reconstruite. Elle obtiendra le label « ville d'Art et d'Histoire » en 1990.

Quoi visiter à Saint Pierre aujourd'hui ?

Saint-Pierre charme avec ses rues pavées, ses demeures à la fois simples et raffinées. Une végétation luxuriante prouve que la nature a repris ses droits après la catastrophe de 1902. C'est à bord du petit train de la ville que vous pourrez découvrir le Petit Paris d'autrefois.

Les ruines de l'ancienne ville sont toujours visibles. Une visite chargée d'émotion, pour cette ville qui fut souvent comparée à Pompéi, elle aussi disparue sous les cendres d'un volcan. Il est encore possible de monter les marches de l'ancien théâtre, et vous serez troublé devant les vestiges noircis de l'église du Fort.

Autre curiosité : le cachot de Cyparis. Cette petite prison est restée entièrement intacte. Comment oublier que ses murs épais ont sauvé la vie en 1902, à un prisonnier qui s'y trouvait, seul survivant de la catastrophe. Vous empruntez ensuite la Rue Monte Au Ciel, ruelle en escalier destinée à gravir la colline.

Si la ville a retrouvé aujourd'hui un second souffle et reste la première ville touristique de la Martinique, l'éruption de la montagne pelée reste dans les esprits des habitants. Le musée Franck-A-Perret, mémorial de la catastrophe est là pour perpétuer ce souvenir. On y retrouve les objets dégagés lors des fouilles de la ville ensevelie.

Quelles activités faire à Saint-Pierre ?

Entre activités culturelles et activités sportives, vous aurez le choix aux environs de Saint-Pierre.

  • La visite de la distillerie Depaz

Installée sur les hauteurs de Saint Pierre, la plantation Depaz utilise toujours les techniques anciennes de la distillation. A la fin de la visite, une boutique vous offrira une dégustation du rhum et des produits issus de la canne à sucre.

Voici d'autres rhumeries à visiter en Martinique : https://antilleslocation.com/chroniques/Martinique/rhumeries-Martinique/

  • La plongée

Une visite des fonds marins à Saint Pierre, est une découverte surprenante. En effet, vous pourrez profiter de la beauté de la mer des Caraïbes, mais pas seulement ! Lors de la catastrophe de 1902, une quarantaine de navires ont coulé à cet endroit. Vous en découvrirez les épaves avec émotion et étonnement.

  • Mer et plage

Il ne faut pas oublier la détente et le farniente. Pour cela rien de tel qu'une balade sur la plage, suivie d'un bon déjeuner dans l'un des nombreux restaurants de la ville. Et là, il y en aura pour tous les goûts ! De la cuisine traditionnelle de l'île, en passant pas la cuisine française ou américaine. Les incontournables restaurants de fruits de mer, dont il serait dommage de se priver vous accueilleront également.

Voir notre page loisirs et activités en Martinique

Lors d'un séjour à Saint-Pierre, on revient avec des souvenirs, des paysages et des panoramas magnifiques, mais aussi un regard ému pour cette ville qui fut totalement détruite.