Guide des plantes d’intérieur et des plantes dépolluantes

Les plantes sont, sans conteste, un atout esthétique dans un intérieur et certaines espèces tropicales sont une véritable invitation au voyage et au dépaysement. On peut en mettre dans toutes les pièces de la maison pour les sublimer. Et pourquoi vous contenter uniquement d’une présentation classique et ordinaire ? Optez pour l’originalité avec des nouvelles techniques, des nouveaux supports, des fleurs originales...

Mais les plantes ne sont pas là uniquement pour « faire joli », elles peuvent également être utiles. Les plantes dépolluantes sont très tendance, et pour cause, elles assainissent nos intérieurs.

Voici un guide des plantes d'intérieur et des plantes dépolluantes pour faire les bons choix et trouver une myriade d'idées pour agrémenter votre maison...

Des plantes d'intérieur dépolluantes

Nos pièces sont de plus en plus polluées : matériaux de construction, peintures, colles, produits ménagers, mobiliers en bois stratifié, parquets vitrifiés, chauffage, cigarettes et bien entendu les COV - Composés Organiques Volatils – dont on parle de plus en plus.

Nous sommes cernés par des produits chimiques nocifs qui émettent des substances qui peuvent provoquer des maux de tête, des allergies et parfois des maladies plus graves.

Heureusement, il est possible d’atténuer ces mauvaises influences grâce à certaines plantes dites dépolluantes. Il ne s’agit pas d’une simple réputation, des études très sérieuses le prouvent. C’est un ingénieur de la Nasa, Bill Wolverton, qui fait les premières expérimentations. Dans les années 70, il étudie les effets des végétaux dans les engins spatiaux.

Depuis cette étude, on découvre régulièrement les effets positifs des plantes. Certaines d’entre elles ont la capacité de capter les COV avec leurs feuilles et leurs racines. La plante rejette alors de la vapeur d’eau et de l’oxygène. Il faut choisir des espèces avec de larges feuilles car leur surface permet une meilleure efficacité. Les espèces les plus connues sont l’aloe vera, le philodendron ou encore le ficus. Elles ont l’avantage d’être très décoratives mais aussi utiles pour nos intérieurs. Cependant aucune plante ne peut éliminer toutes les sortes de polluant. C’est pourquoi, il faut varier les espèces pour un résultat complet.

L'aloe vera plante d'intérieur dépolluante

Les plantes d'intérieur contribuent à améliorer la sensation de confort en assainissant et en purifiant l'air.

Attention ! Certaines plantes peuvent être toxiques pour les jeunes enfants ou pour les animaux domestiques. Il est donc conseillé de se renseigner avant auprès de jardiniers professionnels afin d'éviter les risques d'empoisonnement.

Des plantes vertes, oui mais dans quelles pièces ?

Les plantes d’intérieur, et plus particulièrement les dépolluantes, sont bienvenues dans toutes les pièces. Dans le salon, on choisira plutôt des végétaux friands de luminosité. La lavande rafraîchit, assainit et parfume le salon. On peut aussi garder des fleurs séchées à mettre dans des petits sachets dans les placards. Le gerbera est une sorte de grosse marguerite très résistante qui absorbe bien les COV.

Contrairement aux idées reçues, les plantes peuvent être placées dans les chambres. Les violettes africaines sont du meilleur effet et très efficaces. L’aloe vera peut aider à lutter contre les acariens, vertu essentielle dans une chambre. Dans un bureau, on installera un philodendron rouge car il limite le formaldéhyde contenu dans les papiers et les cartons. Le dracaena appelé aussi dragonnier lutte contre le xylène que l’on trouve dans les marqueurs, les feutres et l’encre. La présence d’un cactus est esthétique et aurait des effets bénéfiques contre les ondes électromagnétiques.

Dans la salle de bain, on choisira la fleur de lune qui aime l’humidité. Elle a de magnifiques feuilles vertes brillantes et purifie l’air. L’aglaonema n’a pas besoin de beaucoup de luminosité et lutte contre le benzène. Dans la cuisine, on retrouvera le chlorophytum qui absorbe le monoxyde de carbone.

D'ailleurs, les intérieurs des villas aux Antilles sont décorés de fleurs et plantes, pour la plus grande joie des locataires.

Les incontournables plantes exotiques

Les plantes exotiques ont un succès qui ne se démentit pas. Très tendances actuellement, elles surfent sur la vague du motif végétal et elles sont particulièrement recherchées pour embellir les intérieurs. Si vous souhaitez vous concocter une déco tropicale, rien de plus facile. Il faudra juste respecter quelques règles et tenir compte de leurs besoins : exposition, engrais, arrosage, type de terre, taille du contenant… Tenez compte de tous ces éléments si vous voulez les garder en bonne santé longtemps.

Si vous ne voulez pas vous rater, optez pour le yucca. Cette plante, originaire d’Amérique Centrale, est très facile d’entretien et résistante. Avec les mêmes qualités, on retrouve le calathéa qui affiche un magnifique feuillage. L’anthurium est une plante exotique très appréciée avec de magnifiques fleurs. C’est également une plante dépolluante efficace contre les peintures, la cire et la résine. Vous vous assurerez une ambiance exotique avec les palmiers. Les palmiers bambous nains et du Laos sont dépolluants et adaptés aux intérieurs.

Vous vous demandez peut-être où vous procurer ce type de plantes. Si vous avez la chance de partir en vacances aux Antilles, ramenez-en dans vos valises. Les îles antillaises, comme la Guadeloupe ou la Martinique, regorgent d’espèces exotiques. Si vous n’avez pas l’occasion d’y aller, des sociétés spécialisées peuvent vous livrer. Les plantes sont envoyées dans des délais très rapides étant donné la distance.

Les déco originales avec des plantes

Si les plantes en pots vous semblent trop banales, des déco plus design existent. Le mur végétalisé est très prisé en ce moment. Il allie un esthétisme moderne, un gain de place et un entretien minimum. Il peut aussi devenir une véritable œuvre d’art écologique. Le principe est simple : au lieu d’être au sol, les plantes poussent à la verticale. Grâce à un ingénieux système, les végétaux retrouvent leur écosystème sur un pan de mur. Un circuit fermé avec un arrosage automatique intégré permet de diffuser l’eau selon les besoins. Il n’y aura plus qu’à vérifier le niveau d’eau et à tailler les plantes. Un tel système demande bien sûr l’intervention de paysagistes professionnels.

L’intérêt d’un mur végétal n’est pas seulement esthétique. Il sert également d’isolant phonique, thermique et de dépolluant avec un choix de plantes ciblé. En optant pour des végétaux dépolluants, il permet d’assainir un intérieur. Les plantes tropicales sont particulièrement prisées pour les murs végétalisés. On peut choisir, par exemple, du lierre, des fougères, un philodendron ou des aglaonemas. Des orchidées par petites touches apporteront des couleurs, un contraste et une légèreté.