Quels sont les tarifs des plateformes Abritel, Homeaway, AirBnb...

Les plateformes de locations vacances ont été une véritable révolution pour le tourisme ! Les sites en ligne ont permis de faciliter et augmenter les échanges entre loueurs et vacanciers.

Les photos, les critères, les descriptifs, les prix, les promotions… le choix et les comparaisons entre deux offres sont rapides. La sélection se fait en ligne avec bien plus de pertinence que sur les anciennes rubriques « petites annonces » des journaux (souvenez-vous !). Les propriétaires loueurs, quant à eux, élargissent leur potentiel de clientèle.

Mais ces plateformes en ligne sont-elles gratuites ? Que faut-il prévoir comme frais pour bénéficier de ces avantages ? Voici ci-dessous quelques éléments de réponse...

Les différents supports pour location saisonnière aux Antilles

Il existe plusieurs types de plateformes de locations de vacances, chacune avec des frais différents. Les plateformes sont de deux types :

1- les généralistes comme le site Leboncoin, Abritel...

2- et les spécialisées comme, par exemple, le site Antilles location (location Martinique, Guadeloupe, Saint-Martin, St-Barh...)

Quant aux annonces de locations payantes, ce marché est partagé par quelques grands groupes. En France, le leader est Abritel, une filiale du groupe HomeAway. Cette entreprise existe depuis 30 ans. Le groupe HomeAway propose 1 million d’annonces dans 200 pays. Leurs principaux concurrents sont AirBnb ou encore Booking.com. D’autres grandes enseignes se sont implantées dans le monde de la location en ligne, on peut citer par exemple Gîtes de France.

On retrouve la même logique pour la location de voitures. Optez pour des entreprises indépendantes sur place qui pratiquent des tarifs compétitifs avec une qualité haut de gamme.

Combien coûte une annonce de location ?

Publicités, parrainages de grands évènements, évolutions techniques, frais de fonctionnement, avantages divers… Comme toutes structures, ces plateformes ont besoin d'argent pour se financer. Elles appliquent donc des frais pour les services proposés aux propriétaires qui souhaitent passer une annonce pour louer leur bien : un studio loué quelques mois, plusieurs biens loués toute l’année, une villa de charme dans les Caraïbes...

  • Les frais de commission

Les commissions correspondent à un prélèvement du montant de la réservation qui se situent entre 3 et 22 %. La fourchette est très large, c’est pour cela qu’il faut bien se renseigner avant de publier une annonce de location. Depuis le 7 juin 2016, Abritel applique un taux de 6 % en moyenne. Ces frais comprennent des services tels que le tri par pertinence ou les alertes spécifiques.

Son concurrent AirBnb applique des frais à 5 %, Booking.com à 18 % et Gîtes de France à 12 %.

Mais il est difficile d’annoncer des pourcentages fixes. En effet, ils fluctuent en fonction des options choisies : les conditions d’annulation, la TVA, la localisation de la location… Il peut être judicieux de faire plusieurs simulations afin de trouver un site attractif, tant par sa renommée que par le montant de ses commissions.

  • La cotisation annuelle

Autre montant important dont il faut tenir compte : la cotisation annuelle.

Gîtes de France facture 280 euros de cotisation annuelle.

Abritel propose deux formules : soit une cotisation annuelle de 249 euros, soit une commission de 8 % sur chaque réservation. Le montant s’élève à 399 euros pour la formule comprenant la réservation en ligne. D’autres frais annexes du type frais de change ou taxe locale s'ajoutent. Les services correspondant à ces frais permettent de mettre l’annonce en valeur ou en première page avec descriptif détaillé, grand nombre de photos, calendrier de réservation, localisation google map… Ce sont aussi des applications pratiques comme le paiement en ligne sécurisé ou la visualisation de l’historique des échanges.

  • Les formules « plusieurs locations »

Certaines plateformes ont mis en place des formules et abonnements qui correspondent mieux aux besoins des propriétaires loueurs. Par exemple, Abritel propose l’option plusieurs logements si ces biens sont à la même adresse. C'est une bonne formule si vous avez plusieurs logements dans un même immeuble ou des chambres d’hôte. Chaque location doit avoir une cuisine, une salle de bain et un ou plusieurs couchages. Dans ce cas, chaque annonce apparaît individuellement avec son descriptif et toutes les informations. Quand un locataire affiche l’une de ces annonces, les autres apparaissent dans un onglet.

Il est possible de regrouper jusqu’à 4 annonces au total. Le prix correspond à la cotisation annuelle plus 129 euros par annonce supplémentaire. Il est parfaitement possible de rajouter cette option en cours d’abonnement, Abritel fera alors un calcul au prorata.

Passer une annonce de location gratuite

Côté prix, les sites de locations gratuits sont très intéressants mais ils peuvent présenter quelques inconvénients. Une plateforme comme Leboncoin ne pratique aucun frais. Cependant, votre publication risque d’être un peu perdue dans la multitude des annonces de location. Les services sont basiques : seuls un descriptif et quelques photos peuvent être mis en ligne. Quelques frais peuvent se greffer comme l’option pour remonter son annonce en première ligne ou l'ajout de photos.

Vous souhaitez louer votre bien situé aux Antilles ? Il est conseillé de s’orienter vers des sites plus spécialisés, comme par exemple Antilleslocations.com. Votre annonce y sera visible et mise en valeur. Cette prestation n’est pas totalement gratuite mais les frais sont très minimes. Aucune commission n'est prélevée, uniquement un abonnement annuel de 66 euros HT. Les services y sont optimisés et dynamiques comme la visite virtuelle du bien, les statistiques, le calendrier de réservation et les conseils judicieux d'un guide habitant sur place qui connaît bien les Antilles. Un service de conciergerie Antilles compétent vous propose des prestations de qualité : accueil des locataires, état des lieux, entretien de la piscine, nettoyage...

Conseils pour passer une annonce de location

Site payant ou non, pour que votre annonce soit mise en valeur, voici quelques conseils. Certaines erreurs peuvent plomber votre investissement. Faites de belles photos de votre bien immobilier. Elles ne doivent pas être floues avec des lieux propres et bien rangés.

Mettez un bon titre, accrocheur et court. Le descriptif doit être bien détaillé sans être trop long. Indiquez clairement vos coordonnées, vos prix, les disponibilités, les modalités de location, les avantages. Faites l’expérience de plusieurs sites de location pour savoir celui qui vous convient le mieux.

Malgré ce budget à prévoir pour la location saisonnière de votre bien, l’opération reste rentable. Choisissez une plateforme la plus adaptée à vos besoins. Vous pouvez également vous inscrire sur plusieurs sites mais n’en abusez pas trop : un bien immobilier trop présent dans les annonces ne donne pas toujours une bonne image.

Vous souhaitez louer un bien aux Antilles ? Contactez notre expert Antilles Location qui répondra à toutes vos questions...