Guide voyage Antilles - Guide touristique Antilles
Guide voyage Antilles - Guide touristique Antilles
Les locations
Tout savoir
Infos & Services
Propriétaire Antilles
Locataires Antilles
Photo des Antilles
Photos Antilles

Guide voyage Antilles

Cette rubrique "Guide voyage des Antilles" a pour objectif de partager des conseils, des astuces et des bons plans pour partir en vacances aux Antilles pas cher. Des restaurants des Antilles, des plages de la caraïbes et autres sites touristisques des Antilles à visiter visiter nos autres chroniques de vacances. Si vous ne trouvez de réponse à votre question contactez-nous.

Q. Argent - Monnaie ?
R. L'euro a remplacé le franc le 1er janvier 2002. Prévoir du liquide pour tous les petits achats. Penser à prendre ses précautions en début de week-end car les distributeurs se vident à vitesse grand V.

Les cartes de crédit sont acceptées partout. Les chèques de voyage ne sont pas souvent acceptés. ATTENTION, LES CHÈQUES HORS PLACE (ÉMIS D'UNE BANQUE DE LA MÉTROPOLE) SONT SOUVENT REFUSÉS dans toutes les stations services, dans les super et hyper marchés, dans les épiceries, dans beaucoup de boutiques.

Avec les chèques postaux et la carte de dépannage, retraits possibles dans les bureaux de poste. 304,9 euros par semaine au maximum.

De plus en plus d'établissements acceptent enfin les chèques vacances (ANCV) les chèques déjeuner et les tickets restaurant.
Banques.

Elles sont ouvertes de 7 h 30 (ou 8 h) à 12 h et de 14 h à 16 h, sauf le samedi et dimanche. Nombreuses banques à Fort-de-France et dans certains villages. Pour les retardataires, certaines agences du Crédit Agricole ouvrent le samedi de 8 h à midi.

Q. Bagages ?
R. Partez léger avec des sacs de voyages. La vie aux îles est simple : maillots de bain, shorts, tee-shirts, sandales, robes légères et n’oubliez pas même si vous venez passer Noël d’emporter des lunettes de soleil, chapeau, crème protectrice et juste un lainage et un vêtement de pluie “plume”.

Q. Climat aux Antilles ?
R. Climat :
Deux saisons : De fin décembre à mai, la saison sèche. Beau fixe malgré la saison humide : « l'hivernage » court de la mi-juin à novembre. De fin août à octobre, les cyclones adorent rouler les épaules. Ils ne se font pas toujours annoncer par le syndicat d'initiative.
La température peut dépasser 28 oC de juillet à octobre et ne descend pas au-dessous de 26 oC durant la saison sèche. Les pluies peuvent être particulièrement abondantes.
Toute l'année, le soleil se lève entre 5 h et 6 h et se couche entre 17 h 30 et 18 h 30.

Faune et Flore
Faune :
Quelques manicous (de l'ordre des marsupiaux), des racoons (ratons laveurs guadeloupéens), des iguanes (rares).
Dans les forêts, on peut voir le merle piailleur et l'oiseau-mouche. Bêtes à bobos, rares !
Les tortues marines fréquentent les côtes martiniquaises. Une association, Alizés-Martinique (rue Michel-Alexandre, 97233 Schœlcher. tel : 05-96-61-74-76. Fax : 05-96-61-40-51), s'occupe de leur sauvegarde.
Flore :
L'altitude et les sols modulent la luxuriance. Après la mangrove littorale, vient l'étage des cultures. Puis la forêt, avec ses arbres-montagnes, ses fleurs irréelles.
Une curiosité : une petite herbe "Marie-la-honte" avec ses feuilles en forme de palme qui se referment au moindre effleurement.
Parc naturel régional de la Martinique
La Martinique ne possède pas de parc national mais un parc régional. Le territoire couvert par le parc se divise en trois zones distinctes :
– le Nord-Caraïbe (incluant évidemment la montagne Pelée) ;
– le Sud ;
– la presqu'île de la Caravelle. Un endroit exceptionnellement bien préservé.
Pour de plus amples informations sur le parc, sa charte, ses actions, s'adresser à la Maison du Parc, domaine de Tivoli (sur les hauteurs de Fort-de-France, accès par la route de Balata). Tél : 05-96-64-42-59. Fax : 05-96-64-72-27. E-mail : parcnaturel@sasi.fr.

Q. Conciergerie ?
R. La conciergerie est en forte demande est c'est bien développé aux Antilles. En effet, les vacanciers ont des plus envies de profiter de leur voyage aux Antilles pour ce débarrasser des contraintes journalières en location de vacances. Les vacanciers demandes aux concierges de venir faire le nettoyage de l'appartement ou de la villa. Mais aussi d'autres services comme la garde d'enfant. Car trouver une nounou de confiance quand on ne connaît personne ce n'est pas facile. C'est pour cette raison que AntillesLocation à créé son propre service de conciergerie en Martinique. Chef de cuisine à domicile, livraison de langouste, paniers vacances, etc...

Q. Les événements incontournables ?
R. Le carnaval commence le 1er dimanche de janvier et se termine en rouge et noir le mercredi des cendres. Dans la plupart des villes de Guadeloupe, Martinique, Saint-Martin, tous les dimanches de janvier et février servent à entraîner les carnavaliers. Vaval atteindra son apogée pendant les week-end de mars avant d’être brûlé le mercredi des cendres. Le mélange de sons et de couleurs du carnaval Antillais, et son originalité son un gros atout pour cette époque touristique.

A côté du Carnaval de très nombreuses fêtes et manifestations on lieu régulièrement :
* Des championnats internationaux de voile, de surf, de planche à voile,...
* La route du Rhum
* La fête du Crabe
* La Toussaint et les Rameaux
* Le Tour Cycliste International de la Guadeloupe (début août)
* Les combats de coqs,
* Les championnats de boeufs tirants,
* Le zouk
* Les lewoz
* Le week-end de Pâques

Q. Mer ?
R. Même si l’eau est entre 24°et 28°, ne plongez pas brutalement après un bain de soleil (risque d’hydrocution). Rentrez dans l’eau progressivement, mouillez-vous la nuque avec la main.

Sur un bateau, même à l’ancre, une personne doit toujours rester à bord. En plongée, ne touchez pas n’importe quoi. Certains poissons sont venimeux (par exemple, le poisson pierre ou scorpion, certaines raies), des végétaux aussi comme les gorgones urticantes. A certaines saisons, de minuscules méduses (transparentes ou mauves et bleues) peuvent provoquer des irritations cutanées très désagréables. Sur les plages surveillez vos affaires les voleurs existent aussi hélas.

Q. Moyens de transport ?
R. La location de voitures c'est certainement la seule solution aux Antilles. En haute saison, il est fortement recommandé de réserver votre voiture à l'avance via Internet car vous allez bénéficier d'une promotion de -5% à -50%. Nous vous recommandons RentIles il regroupe tous les petits loueurs avec des tarifs négociés. Une location de voitures aux Antilles débute à 12 euros suivant la saison avec une moyenne de 20 euros en haute saison.

Il n'est pas exagéré de signaler l'extrême prudence et le sens de l'anticipation dont il faut faire preuve lorsqu'on est au volant (la nuit, vélos très mal signalés, vitesse...)

Location de motos et de scooters : très peu développé. On ne vous conseille pas cette formule à moins que vous ne soyez un as du deux-roues. Les locaux roulent vite et les routes sont sinueuses.

Taxis collectifs « T.C. » : le seul véritable transport en commun de l'île. Ils passent dans tous les villages. Pas d'horaires, les taxicos partent quand ils sont pleins. Les taxis collectifs s'arrêtent vers 18h. Enfin, ils fonctionnent peu, sinon pas du tout le week-end (inutile d'attendre un taxico après 14 h le samedi). Peu d'arrêts matérialisés, excepté quelques abris ici et là. De très nombreux départs dans toutes les directions depuis une grande ville comme Fort-de-France, Pointe-A-Pitre, Cayenne,etc.

Bateaux-navettes : plusieurs compagnies font de l'inter-îles pour partir 1 journée ou un weekend. Très pratique et pas cher. Si on n'a pas le mal de mer.

Auto-stop : Si celui-ci a pu fonctionner un certain temps nous le déconseillons fortement après 18hrs. Les Antilles ne sont pas plus dangereuse qu’ailleurs mais la prudence est toujours conseillée.

Bus : un réseau de bus desservant les banlieues de la Martinique et de la Guadeloupe existe mais reste pratique pour les locaux pas en vacances.

Q. Papiers - Formalités ?
R. Une carte d'identité ou un passeport (périmé depuis moins de 5 ans) suffit pour ceux qui se limitent aux territoires français. Un billet de retour ou de continuation de voyage, est théoriquement exigé à l'entrée.

Pour les Belges, carte d'identité belge ou passeport en cours de validité. Pour les Suisses, passeport valide. Pour les Canadiens, la carte d'identité est suffisante pour un séjour de moins de 3 mois ; sinon, passeport obligatoire.

Pour ceux qui désirent poursuivre leur périple dans les îles ex-britanniques (ça vaut aussi le détour), passeport en cours de validité en principe obligatoire. Un billet de retour ou de continuation de voyage est théoriquement exigé à l'entrée.

Douanes : contrôles de routine, même pour ceux revenant des ports francs comme Saint-Martin et Saint-Barthélemy (attention néanmoins pour les appareils photo).

Q. Randonnèes ?
R. Très peu d’insectes dangereux. Seuls les moustiques (“yen-yen” nom local) peuvent vous agacer sérieusement. Vous trouverez sur place des produits adaptés pour les éloigner. Achetez en épicerie ou en supermarché “AUTAN” ou “OK”, Les produits à base de citronnelle vendus en pharmacie en Europe sont inefficaces sur les moustiques tropicaux. Les serpentins qui dégagent une fumée sont efficaces dans les pièces à condition qu’une fenêtre ou une porte reste entrouverte

Le mille-pattes des tropiques est venimeux et selon sa taille, sa piqûre cause une inflammation très douloureuse. Il affectionne les endroits humides, aussi prenez des précautions avant de saisir une éponge humide, une serpillière ou même avant d’enfiler vos chaussures le matin. Écrasez impitoyablement ceux que vous rencontrez.

En randonnée, prenez des bottes ou des chaussures montantes, un bâton et restez vigilants. Bien qu'il y ait très peu d’accidents, le venin du trigonocéphale (petit serpent à tête triangulaire) est mortel, faute de soins rapides et intensifs.
Ne portez pas à votre bouche n'importe quelle baie, fruit ou feuillage. De nombreuses plantes sont dangereuses si elles sont ingérées.

Le suc du Mansolinier, grand arbre qui pousse au bord des plages du sud est corrosif et il faut éviter de s'abriter sous son feuillage lorsqu'il pleut (risque de brûlures).Rassurez vous ces arbres sont signalés.

Q. Soleil ?
R. Sans précautions, le soleil des tropiques peut occasionner de graves lésions (même pour les peaux mates) et gâcher vos vacances. Modérez l’exposition et exposez-vous progressivement.

Usez et abusez de crèmes protectrices (fort indice au début et dégressivement). La douceur du climat incite aux excès. N’abusez pas pour apprécier !

Q. Téléphone GSM ?
R. Si vous êtes abonnés à Itineris ou a Bouygues Telecom ou SFR et que vous avez pris la précaution de souscrire un abonnement international ( Ca ne coûte pas cher ) votre portable fonctionnera en Martinique. Si vous voulez rester branché même en vacances…

Particulier à particulier
Antilles Location
Les tarifs
La suppression des intermédiaires permet aux propriétaires de proposer des tarifs de location qui sont inférieurs de 15 à 50%.
Contact direct avec le propriétaire.
Vous êtes en relation directe avec la personne qui connaît le mieux la location. Il pourra vous renseigner précisément sur l'environnement, la vue, l'équipement de la location ou de la chambre d'hôtel, les sites à visiter ou à éviter, les plus belles plages des Antilles, etc...
Des vacances différentes
des locations pour toutes les bourses : villa avec piscine, appartement, studio, bungalow proche des commerces, etc.
LOCATIONS AUTO Location voitures Antilles
BILLETS AVION Billets d'avion Antilles
NOUS SUIVRE
FaceBook Pinterest Googleplus Chroniques Antilles Twitter